Présentation et historique

Adrasec95Des bénévoles au service de la défense et de la Sécurité Civile

 

Quand on parle de bénévoles au service de la Défense et de la Sécurité Civile, on pense immédiatement, et c’est légitime, aux secouristes des associations de la Protection Civile ou de la Croix Rouge par exemple.
Et pourtant, il existe d’autres catégories de bénévoles peu ou pas connus qui interviennent ou interviendraient lors d’opérations de secours. C’est le cas entre autres de

l’ADRASEC 95

Affiliée à la Fédération Nationale de la Sécurité Civile, reconnue d’utilité publique le 14 novembre 1969, fédération qui représente plus de 2000 radioamateurs opérationnels pour les opérations de secours sur l’ensemble du territoire national.

L’Association Départementale des Radioamateurs au service de la Défense et de la Sécurité Civile, « ADRASEC », est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, qui regroupe des
Radioamateurs motivés par la sauvegarde de la vie humaine. Ils se mettent volontairement, avec leur matériel radio et leur compétence, au service de la Sécurité Civile, c’est à dire au service de nos concitoyens.

C’est une infrastructure mobile d’appoint utilisable lors d’opérations de secours qui se tient à la disposition du Préfet du Val d’Oise (SIDPC). Pour définir les missions qui sont confiées aux radioamateurs et la place qu’ils tiennent au sein du dispositif des opérations de secours, un plan d’intervention SATER par exemple a été mis en place sur tout le territoire.

L’ADRASEC 95 EST GÉRÉE ET ACTIVÉE PAR LA PRÉFECTURE ( SIDPC )

 

adra04 adra06

Elle a pour mission de participer :

– Dans le cadre du plan SATER (plan de sauvetage aéroterrestre), à la recherche d’aéronefs en perdition ou présumé comme tels, par l’écoute et la localisation des signaux de détresse grâce à des équipements spécifiques (radiogoniomètre).

adra06Dragon

– Au renforcement des liaisons radio établies par les secours publics (Préfet, Police, Gendarmerie, Sapeurs-Pompiers) grâce à ses propres matériels de transmissions. On parle là de réseaux palliatifs ou supplétifs

Exemples :
adra08
– Maillage transmission lors d’inondations dans les départements du Val d’Oise et de l’Oise
– Maillage transmission en appui des postes de soins avancés Croix Rouge et Protection Civile lors de grands événements.
– Exercices communs de recherche de Balise de détresse avion avec les différents intervenants des  Plans SATER et ROUGE.

 

SATER-20110525_d
–  Participation aux exercices officiels de GRIVE, d’EXIMAT, etc
– Participation aux différentes recherches de balises de détresse avions ou d’hélicoptère signalé par les satellites de surveillance SARSAT en coordination avec le RCC
– Mise en place de moyens complémentaires transmission entre le PC PRÉFECTURE, et les autorités Préfectorales, SAMU, dans le cadre d’exercices de type aérien ou ferroviaire…

 

DSC03285
– Mise en place de moyens complémentaires transmission pour la régulation des messages opérationnels venant des Centres Opérationnels Départementaux des Préfectures du 77, 78,91, 95, et de la Région Parisienne à destination du Centre Opérationnel d’Aide à la Décision situé à Asniéres.

 

 

DSC00991– Relations avec les représentants Préfectoraux, avec le commandement de Cinq Mars La Pile, avec le Commandement du service de Sécurité des Aéroports de Paris, des Brigades de Gendarmerie, de la Police Nationale, des Sapeurs-Pompiers, de la Sécurité Civile (Méry sur Oise), de l’INESC (Institut National d’Études de la Sécurité Civile de Nainville les Roches), des Maires, de différentes associations etc…

 

En dehors de toutes ces interventions ou relations opérationnelles, l’équipe ADRASEC95 s’entraîne régulièrement (une fois tous les deux mois) à des exercices :
– de recherche radio-goniométrique, d’aéronefs en détresse (plan « SATER »)
– d’établissement et d’exploitation de transmissions de la parole, de données, de l’image, sur les ondes décamétriques, VHF, UHF, SHF, lors d’opérations de secours (Plan ORSEC) etc…
– d’études de la cartographie, de l’orientation…

Par leur disponibilité, leur compétence et leur dévouement, ces personnels contribuent en étroite collaboration avec les fonctionnaires du SIDPC et du SDTI, à assurer la redondance des liaisons radio, pont vital pour le bon déroulement de toute opération mise en place pour la sauvegarde des populations.

SATER-20110525_b

Les commentaires sont fermés.